2007/11/14

Lu - Ni d'Eve ni d'Adam


d'Amélie NOTHOMB

Souffle : Avec ce titre, on pourrait s'attendre à ne rien connaître ni d'elle ni de lui, et pourtant, c'est avec une grande finesse qu'elle nous relate son insouciance jeunesse, qu'elle nous restitue ses préoccupations d'une jeune fille de 23 ans, sa vigueur et enthousiasme pour gravir le mont Fuji, et une finesse dans cette relation à l'autre, le désir d'accepter sa culture plus occidentale, l'âge de la curiosité, elle emmagasine une multitude de sensations. Comment les couples se forment malgré eux, quel que soit la culture d'origine...

De très bons moments, très frais, peut-être extrêmement autobiographique, dans tous les cas, c'est un livre agréable et juste où la lecture devient un vrai plaisir et évasion.

4 commentaires:

Em Kâ Bé a dit…

Je n'ai encore strictement rien lu d'elle... J'ai sûrement tort car j'ai un blocage: son succès, son intelligence et sa beauté. En plus elle était plutôt jeune quand elle a commencé à écrire et être lue. Je suis jaloux.

Oh la baleine a dit…

Je trouve qu'ele a beaucoup d'humour, ces livres sont des petites nouvelles, très peu sont autobiographiques comme celle-ci.

Il ne faudrait rien savoir des auteurs pour mieux apprécier les livres....

Chris a dit…

"Stupeur et tremblements" fut mon premier Nothomb. A l'époque je fréquentais des "sachants" qui crachaient volontiers sur elle en prétendant que "Nothomb ce n'est pas de la littérature". L'un de mes amis m'a cependant encouragé à la lire. Comme j'aime beaucoup le Japon, le choix était vite fait. Un véritable régal, j'ai adoré. J'ai même ri. Au passage des "patates". "Ni d'Eve ni d'Adam" se présente aprait-il un peu comme un "complément" de "Stupeur"?

Oh la baleine a dit…

L'écrivain qui a le mérite de divertir pour moi rempli son rôle de romancier/novelliste.

Celui-ci est la suite (sedéroule dans le même temps mais aborde sa vie privée)donc dans un style plus autobiographique, il y a des passages avec humours telle que son ascension du mont Fuji...

Je lis toutes ses parutions et celui-ci est à mon avis très réussi.