2007/04/03

Revenir sur ses pas

le monde des blogs serait-il limité ? Je connaissais, la technique de moins de 5 personnes pour connaître quelqu'un qui à déjà vu le président, mais ici, c'est bizarre, cette théorie s'appliquerait-elle aussi au virtuel ?

J'ai mes habitudes de petites vieilles, mes blogs humeur, qui me donne la tendance du jour, des râleurs, des humoristes (souvent noirs) quoique ils ne mettent pas leurs photos en ligne, les érotico en mal de reconnaissance, bref, je décide de changer et non plus de suivre de liens en liens (technique aime mes amis) et des lectures des sujets sur le social : je passe au voyage, lecture des blogs sur la polynésie, tahiti, les îles sous le vent, quand je retombe sur un lien que j'ai déjà vu...chez Double. Pareillement sans vouloir offenser une vieille dame, j'ai cru voir sa nièce Miss . liée sur un site très hot, mais comme nous ne devons pas parler de ces choses là, je ne dirais point ce que j'ai cru voir.

Ça y est, je suis conditionnée, en conserve! : on fait tous la même chose, comme un banc de sardine, je change de direction mais le groupe aussi....

2 commentaires:

Chris a dit…

Les bloggers de Panurge.Je dois avoir des restes babacooliens vu que je suis née début années 60, mais j'adore le côté "communauté" (des moutons?^^) J'aime l'illusion d'être entourée.Illusion. Oui parce que je ne suis pas bête au point de penser que j'ai ici de vrais amis (c'est ce que m'avait dit une connaissance: Quoi? Tu crois avoir des ami(e)s, ici (sur la toile)?") M'avait refroidi mais il avait raison le bougre. Sur la toile nous n'avons que des relations. Il faut en venir au physique pour qu'il y ait début de quelque chsoe qui ressemble à une vraie amitié. Et encore.

Oh la baleine a dit…

En partie vrai, j'ai essayé de capturer le virtuel pour le rendre plus tangible, je crois qu'il est ainsi devenue plus flou. Je l'ai rendu à la toile et la peinture m'envoit des images plus précises.
L'amitié...reste trop exigeante, et pourtant ici où là, ceux qui prennent la peine de nous sublimer, de nous répondre d'essayer de nous découvrir, ne devons nous pas les remercier ne serait-ce que pour cet effort là ?