2007/05/11

Apogée de l'individu

Ce matin, alors que je me dirigeai d'un pas nonchalant vers les transports en communs, des sirènes aboyaient leurs mises en garde. Çà y est me suis-je dis, le retour de Sarko et de sa garde rapprochée, en général le fourgon de déplacement des prisonniers est plus silencieux, et bien non, c'était une voiture accompagnée de ses motards pour la transplantation d'organes.

Faisant bonne figure, je trouvais illico, cet aspect incroyablement émouvant, cette volonté de continuer la vie de l'être humain qui attendait dans un hôpital, un foie, un coeur, que sais-je encore, et ceci sans état d'âme quel que soit la grâce ou manière d'être du receveur, aucun jugement sur sa personne. La larme à l'oeil de la technicité de ce siècle de l'effort apporté à l'individu, je me trouvais rassurée de pouvoir être sur simple volonté populaire une héroïne parmi d'autre. Ma vie compte plus que...

Est-ce notre nouvelle société que d'arborer l'homme avant le peuple ? Que sont devenus les grands mouvements politique pour défendre la veuve et l'orphelin et "le droit à" des manif des années 70, alors que j'en étais encore à jouer aux lego. Mais ou est passé l'intérêt pour le peuple? J'en prendrais quelques exemples caricaturaux de ces derniers jours.
Le premier : Paris Hilton, conduite en état d'ivresse, on lui enlève le permis, reprise à conduire ...elle doit faire une peine de prison comme tout ses concitoyens (dans le même cas). Or une pétition payante pour la libérer se met en place sur le net et 10000 personnes en deux jours ont payé de 2 à 100$ pour la faire libérer...au nom de quoi, d'être une idole ? de surcroît sachant sa fortune personnelle, ce mouvement est plus que contrariant, certains individus doivent-ils devenir des demi-dieux ?
Le deuxième : les otages humanitaires (Otage en Afghanistan par les talibans), une vie humaine pour une politique, ce qui fait bouger les peuples sont UNE vie, une guerre, une famine, est par de trop générale et n'émeut point comme les larmes et la détresse filmée de Céline" travaillant caritativement pour une ONG.
UN dernier exemple et pas des moindres, les déplacements de Sarkozy lors de la soirée des élections, luxe, shoxbiz (quoique mireille mathieu et ses colombes ?), After hours, sa femme de nouveau à ses côté, même si le contact physique n'y était pas (comme quoi la relation humaine est plus complexe que l'économie ?), l'exemple non pas de la puissance mais de la richesse pure, de l'accès Personnel aux privilèges, prendre le modèle américain non par pour sa puissance mais seulement comme exemple, où l'on vénère la richesse ... pour soi.

Je ne sais plus, doit-on classer les causes, par sensibilité, par nombre de victimes ? Bon, je n'ai pas encore vu le film de spiderman Third, peut-être qu'il restera notre solution.

2 commentaires:

Chris a dit…

Il faut des héros, même en papier à torcher.

La culture est essentielle pour acquérir un esprit un tant soit peu critique, une distance, un regard.Et il y a rien que dans notre pays de plus en plus d'illettrés pour s'ébaubir des malheurs de la pauvre Paris.Mais il est vrai qu'un peuple idiot est beaucoup plus facile à diriger qu'un peuple d'érudits qui objectent à tout bout de champ...

Oh la baleine a dit…

On ne peut pas parler d'un peuple idiot (voir les US...), ce serait trop simpliste, il existe en ce moment une fascination pour la petite histoire, il n'y a qu'à voir les sitcoms.....à la TV !