2008/06/25

Boule de cristal

Voici le blog qui présente le podcast video, avec lequel je n'ai pas su faire un lien direct sur la source;

J'aurai eu 20 ans de moins, je serai allée le voir simplement, j'aurai toqué à sa porte, je lui aurai dit -Bonsoir, et j'aurai attendu qu'il me conte ensuite.
Un saltimbanque, un plaisantin, un complément indispensable tout simplement. A une époque, toutes mes actions me paraissaient naturelles, évidentes, de source, c'est ensuite qu'avec un peu de jugeote, je me trouvais effrontée.

C'est étonnant comme parfois on rencontre des gens qui nous sont proches, alors qu'au départ rien ne le laisse supposer. J'aime ces rêveries qui m'évadent. Me dire que ces mots aurait pu être tout droit sorti de mon chapeau tellement ils sont universels, il me chantent le bonheur de vivre.

Une simple sphère qui tient dans sa main, indécollable, aimantée comme jamais, le sait-il que c'est elle qui s'accroche qui a si peur qu'il la laisse tomber, qu'elle préfère se laisser reposer à la fin de la chanson. Espérant un nouveau tour de musique pour s'envoler dans l'air et atterrir sur son bras. Qu'importe le temps au sol.

2 commentaires:

Ga-nesh-ël a dit…

Dame, voici la source de votre plaisir : http://leweb2zero.tv/multipod2/felice_254847e175582c8
Il ne fut pas aisé de la retrouver, mais c'est un réel plaisir que de la partager. Une bien belle perle que vous nous offrez là !
J'avais déjà vu une exhibition d'un jongleur de balle contact lors d'une convention de cirque, impressionante, un jeune homme qui jouait ainsi avec une dizaine de boules en même temps qu'il faisait rouler sur son corps d'une façon presque semblable, mais ici, vous nous montrez un "plus qu'humain", qui fait preuve d'une telle dextérité que s'en est éblouissant.
Diantre ! Avez vous remarqué vous aussi, par instant, on a l'impression que c'est l'homme qui se déplace et que la boule elle reste immobile !

Oh la baleine a dit…

Il y a un passage où il mime et où la balle ne bouge pas ni en hauteur ni vers l'horizon : point fixe obsessionnel. Captivant..mais il n'est pas le seul. Oh je suis très fan des arts de la rue et du cirque (même si ces dernières années je n'y vais presque plus), en 91, j'avais économisé pour me payer une place en loge pour assister au festival de Monte-Carlo..guerre du golfe le festival n'a jamais eu lieu..je ne suis jamais revenue à Monaco..il me reste encore tant à faire et à découvrir. Ma mémoire incomplète se souvient aussi d'un spectacle a deux jongleurs avec des balles molles qu'ils s'envoyaient en musique non pas par les airs mais en les faisant rebondir en cadence sur le sol.